Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 10:10

       La kalaat d'Ankara séduit même dans son etat

 

délabrée , certaines maisons restaurées renseignent

 

sur l'originalité des constructions d'antan ...

 

Ce sont les rues qui m'ont le plus attirées ...la kalaat un charme certain

Certaines associatins ont élu ce lieu en harmonie

 

avec leurs activités et travail comme  celle-la .association.jpg La citdelle est parsemée

 

                                      de mosquées et autres lieux de culte

 

                                     a l'instar de la mosquée Alaa eddine

 

une deuxieme mosqée 

ou cette autre , assez originale avec sa toute

 

petite porteregardez la petite portede cette mosquée

elle s'appelle cami ¸serif , lisez jami cherif ...

 

Mais l'insolite etait juste a l'intérieur , regardez

 

ce chat qui semble priser les ablutions...la kalaat le chat fait ses ablutions

A la citadelle , mais pas seulement , j'ai remarqué

 

que les enfants s'adonnent a certaines activités

 

comme la vente de bibelots et autres souvenirs !fruits secs et épices

 

                  Quand vous quittez la citadelle , vous passerez par

des magasins , comme celui-la , n'hesitez pas

c'est succulent .

Pas trés loin de la Kalaat , se trouvant en pente ,

le musée des civilisatons anatoliènnes , un passage

s'impose vu la richesse de ce qui est exposé içi .pans de murs racontant des lhistoire millénaire

 

                                           Des pans entiers de mur ou de remparts sont exposés

 

                        içi , des statues , des pièces de monnaie sans oublier

 

l                        les bijoux et autres habits de l'epoque ottomane .musée des civilisations anatoliènnes

Je n'ai pas remarqué tout de suite que prendre

des photos etait interdit , mais les agents

de sécurité , semblaient cool ,donc j'en ai profité .

L'extérieur du musée est assez plaisant

ainsi que son coin café et librairie , ne ratez

pas l'occasion d'aborder un

des fonctionnaire du musée , il parle parfaitement

 

le français , il a vécu en France et séjourné en Algérie ,

il s'appelle Mourat .ds les jardins du musée des civilisations anatoliènesau musée des civlisations anatoliènnes vers le joli café

 A l'extérieur , une brillance et luminosité

couvraient les arbres , le gazon et autres

plantes , la raison , c'etait la pluie qui est tombée

quand je visitais le musée .

Le quartier Ulus est trés animé , des milliers

de personnes y passent chaque jour ,

qui , pour faire des courses , qui , pour consulter

un medecin ou un service communal ...bref

ça grouille de monde et cela ,a tout moment

de la journée et une bonne partie duds le quartier dULUS soir .

 

A Ankara , comme le reste de la Turquie , d'innombrables statues

d'Ataturk , différentes postures , enfant , soldat ,

avec sa mère ou en tenue civile ...

En flânant dans ce quartier , vous remarquerez ,

comme partout , d'ailleurs , ces vendeurs de SIMIT ,

ce pain au sésame en forme de couronne ...

j'en ai acheté quatre , mais ce n'etait pas si bon que ça...

pas suffisement pétri a mon goût ! les turcs en raffolent

ainsi que beaucoup de touristes .le fameux simit

 

Le mais grillé  bénéficie également d'un engouement

de la part des turcs et des visiteurs etrangers

d'ou ces sortes de charrettes installées partout ...mais-grille.jpg

 

                                                      Autre "installation " insolite , ça ...le cireur de chaussures triste

Le matériel est en cuivre , certains en possèdent

de trés beaux ...mais pour ma part j'ai trouvé ce travail

assez humiliant , et ne peut correspondre avec l'idée

que j'entretienne de la dignité de l'homme ...ce métier ,

cireur de chaussures , devrait disparaitre .

Je ne terminerai pas sur cette triste photo ,

mais plutot sur la belle véranda qui m'attendait

chaque jour , durant mon séjour a Ankara ...la belle véranda ou g passé quelques jrs

 

Encore , c'est juste une petite partie de cette agréable

véranda ...  Au revoir et a trés bientot .

Repost 0
Published by thanina - dans Mes voyages
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 21:18

Je découvre Ankara tot le matin , aprés un vol de 45mn en provenance d'Istanbul , ou j'ai passé la nuit ,

 

a cause d'un affreux retard d'ait Algérie a partir d'Alger ...

 

L'aéroport est assez loin de la ville , et tout au long du trajet , je regarde tout ces chantiers , des cités

 

d'habitation , sur des hauteurs , quelques fois assez impressionantes...la population et les besoins

 

en logements semblent trés importants .

 

L'autre remarque c'est les balcons ou les vérandas , cela semble une priorité des architectes , ou peut-être

 

est-ce le mode de vie des turcs qui l'impose ?

 

 

Autre remarque tuiles rouges balcons et vérandas c'est la tuile rouge qui coiffteles jardins des immeubles 

 

la quasi totalité des immeubles de la capitale , une vue

 

magnifique notamment a partir de la tour d'Atakule , non loin

 

du Sheraton ...Ankara est une ville assez verte , même si les

 

habitants se pleignent de l'invasion du béton a grande

 

échelle ...En prenant le temps de flâner dans cette grande

 

cité , je fut agréablement surprise par le nombre de sculptures

 

 leurs diversité et leur implantation un peu partout ...

 

Des personnalités historiques ayant joué un rôle

 

décisif dans l'histoire récente du pays , jusqu'aux emblèmes de la lointaine civilisation hittite , en passant par

 

les oeuvres dédiées purement a l'art...les danceuses ankara

 

Non loin de çankaya (prononcez tchankaya ) quartier assez

 

résidentièl , se dresse ces danceuses , ce " mobilier "

 

urbain atténue vraiment , ces longs boulevards et donne

 

une âme a ces artères modernes . Parmis ces artères trés

 

 animées ,  parallèle au gigantesque boulevard  Attaturk ,

 

une avenue portant le nom de Tunali Hilmi Bey , du nom

 

la statue au debut du boulevard  de ce député qui a

 

 pu imposé des lois relatifs aux droits des travailleurs et de la femme , un quartier bien moderne regorgeant

 

de cafés , magasins et autres petits " bazars " , en marchant jusqu'au bout , on tombe sur cette communauté

 

de pigeons ayant opté pour ces lignes d'electricité comme aires de repos , ou peut-être observent-ils les hommes ?

 

la logique des pigeons 

Une des raisons qui m'a toujours fait fuir les voyages

 

organisés , est cette liberté que je me donne pour flâner

 

 a mon rythme , c'est ainsi et aprés une halte dans un café ,

 

et une autre pour acheter des cerises ( elles sont succulentes)

 

j'arrive , aprés une bonne marche , dans ce quartier sympa ,

 

fréquenté essentièllement par des jeunes , l'endroit c'est

 

Karanfil ( de l'arabe koronfoul ) clous de girofle , des

 

pizzérias , beaucoups de cafés ou on fume le narguilé

 

et ou on joue a ce jeu ressemblant aux dominos ,c'est un quartier ou on trouve beaucoup de librairies ,

 

un régal pour moi , mais une petite déception , je n'ai pas trouvé Nazim Hikmet , ce grand poête turc ,

 

beaucoup de librairies a karanfil

 Oui ! encore une statue assez expressive , comme celle que

 

je découvre a mon retour par l'avenue Tunali Hilmi , vers

 

çankaya , a la sortie de ce jardin bordé par un café

 

et restaurant ...le cadre est verdoyant...alors je m'installe ..sculpture dans un jardin

 

 

Et j'apprécie ...pas tres loin de tunali hilmi bey bulvar

 A bientot .

Repost 0
Published by thanina - dans Mes voyages
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 15:46

Comment peut-on garder le monopole du transport aérien avec une entreprise vivant sous perfusion ?

 

Le simple voyage avec cette " compagnie " est un calvaire , une gestion désastreuse , lamentable , un echec

 

depuis que les algériens ont eu a comparer entre les préstations d'Air-Algérie et la défunte entreprise privée

 

Khalifa ...Comment peut-on se targuer de diriger une entreprise aériènne avec 25 avions ? Imaginez un vol

 

de 45 mn et un retard de 7h !!!!!!!!!!! Le mépris , la nonchalance , et la corruption de certains employés

 

renseignent sur l'état de déliquescence de cette soit-disant grande entreprise nationale .

 

Vous allez me dire que dans d'autres pays cela peut arriver , oui , bien sûr , seulement , ailleurs ,

 

on vous prend on charge surtout s'il vous font rater vos correspondances ...logique .Il y'a trois jour le vol

 

d'Air-Algérie venant de Paris a été supprimé tout simplement ...les désagréments des voyageurs

 

ne semblent susciter aucune réaction de la direction générale qui a surement , d'autres préoccupations

 

et autres objectifs , que ceux de l'amélioration de la gestion en commencant par un minimum de 

 

communication avec ses clients...

 

Mais dans un système aussi opaque que celui qui gère les affaires en Algérie , on ne peut imaginer

 

autre tableau que celui-la...catastrophique et affligeant .

 

 

Repost 0
Published by thanina - dans Actualités
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 01:15

Les éditions Média Plus ont organisé deux rencontres avec Yasmina Khadra , la première a Annaba

 

la seconde a Constantine ce lundi après-midi , singularité de la chose , c'etait au théatre régional

 

de Constantine .

 

Jamais le T.R.C. n'a connu autant d'affluence pour une vente -dédicace ou une rencontre -débat

 

avec un écrivain , un intéret suscité par ce romancier de talent qui a répondu a l'invitation de Hannachi

 

Yacine , l'éditeur algérien du dernier roman de Yasmina Khadra ,  l'olympe des infortunes .

 

Des centaines de personnes sont venues pour voir , poser des questions ou prendre une photo

 

avec Yasmina Khadra , mais ce professeur de francais a la retraite venu de Khenchela , poete

 

a ses heures perdues  esperait , lui , une préface ...pour son futur recueil ...

 

Le public nombreux était connaisseur , fan et curieux de tout se qui touchait de prés ou de loin a l'ecrivain .

 

Ce dernier a répondu a toutes les interrogations avec beaucoup de patience , bonhomie et philosophie .

 

Ces lecteurs connaissaient tout , les titres , les années de parution des livres , et bien sur les personnages .

 

Certains voulaient avoir des précisions a propos des dernières déclarations de Rachid Boudjedra qui

 

a traité l'ecriture de Khadra de mineure ...l'hôte de Constantine ne voulant point polémiquer s'est contenté

 

de dire que chacun est libre d'apprécier ou non son écriture et ses livres , que lui considérait , par contre ,

 

Boudjedra comme un grand écrivain , mais il a cité un prix Nobel de littérature , qui a dit a propos de lui

 

qu'il était un écrivain d'exception ...une précision de taille  !!!

 

Le romancier traduit dans une quarantaine de langues va assister a l'inauguration des troisièmes

 

rencontres sur Malek Haddad , cet autre grand écrivain , malheureusement méconnu et pas apprécié

 

a sa juste valeur jusque dans sa ville natale , la rancontre va durer trois jours et regrepoura un grand

 

nombre d'universitaires qui se sont interessés a sa production et a sa vie .

 

Avant que le public ne quitte le T.R.C. pour la librairie Media Plus , une surprise attandait Yasmina Khadra :

 

une distinction remise par un wali sorti de nulle part et prononçant un discours louant les qualités de l'ecrivain

 

et le rôle qu'il a joué au profit de l'Algérie ...la longue queue devant la librairie pour la vente-dédicace , m'a

 

découragée ...je trouverai un moyen pour dédicacer les quelques exemplaires que je veux offrir a mes amis .

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 09:23

Si un jour l'envie vous prend de vous rendre en Turquie , vous devez avoir un visa et pour l'avoir , il faut

 

passer obligatoirement par le consulat qui se trouve du côté du boulevard Bougara ou en empruntant Poirson .

 

J'ai pris la précaution de téléphoner pour avoir l'adresse exacte ainsi que les horaires d'ouverture .

 

j'arrive donc a 8h53mn , le policier en faction me rend mon bonjour tout en précisant que l'horaire d'ouverture

 

est a partir de 9h30mn ! j'essaie de trouver un endroit pour patienter dans ce desert peuplé de belles villas

 

et de pierres jetées sur un côté des longs escaliers que je viens d'escalader , mais voilà que le policier

 

m'interpelle , mais poliment , en s'excusant presque , "vous devez choisir un autre endroit , on ne peut

 

pas se metttre debout içi , c'est strictement interdit " je suis vraiment étonnée et je demande au flic

 

alors attendre , il est géné mais me dit par là , c'est a dire du côté de ces sales escaliers , je ne voulais

 

pas ê^tre parquée comme un animal donc j'ai décidée de marcher et apprécier cette longue et étroite ruelle

 

bordée d'arbres et de longs murailles protégeant des maisons , des familles et des secrets , ces gens

 

qui ont eu la chance , d'avoir ces batisses , trés souvent , au dinar symbolique !!! je faisais ces aller-retour

 

quand je croise deux jeunes a qui j'ai posé la question s'ils allaient au consulat de Turquie , ils semblaient

 

bien connaitre l'endroit , je retourne donc avec eux et on prend place devant une espèce de kiosque , un mini

 

garage laid de couleur verte , il était 9h30mn , j'esperais que cette longue marche forcée avec mes chaussures

 

qui me faisaient mal allait prendre fin , je me trompais ...de plus en plus de personnes prenaient place derrierre

 

une espèce de barriére , quelque vingt mn après , voilà qu'ils daignent ouvrir enfin...

 

le verre est opaque , on ne voit pas la personne qui nous parle !!! elle me remet un formulaire a remlir

 

mais comment remplir un formulaire quand vous n'avez aucun support , une gymnastique s'impose et je finis

 

tant bien que mal par le faire ... au moment de le remettre je demande a l'inconnue derrière la vitre quand je pourrai

 

récupérer le visa et la réponse c'est une semaine !!! je lui rétorque qu'au téléphone on m'a dit deux jours ...mais 

 

cette précision ne l'interessait pas ...non c'est une semaine !!!! comme pour l'horaire d'ouverture tout était faux ...

 

Je pensais alors qu'un consulat turc dans n autre pays n'aurait jamais procédé de la sorte , en ne respectant

 

pas les horaires d'ouvertures et en mettant a la disposition de demandeurs de visa une salle d'attente , 

 

un minimum pour la dignité des personnes voulant se rendre dans ce pays  ...

 

L'algérie , a travers , ses services concernés devrait , réagir a cette situation choquante a plus d'un titre ,et exiger

 

le respect nécéssaire  pour les citoyens algériens .

 

Pour ce trés beau pays , il est vraiment dommage que la première image , le premier contact soient si négatif ,

 

" l'accueil " si insultant et le "kisque" si repoussant ...a la prochaine .

 

 

 

 

Repost 0
Published by thanina - dans Mes voyages
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 14:45

C'est demain l'ouverture de la 8eme édition du festival international Dymajazz de Constantine ,

 

une semaine de sons , de rythmes ,  de formations , et de surprises...

 

Un festival qui s'affirme d'année en année et qui attire les foules dans une ville qui était , pourtant ,

 

réputée par son attachement a sa musique classique a savoir le Malouf ...

 

Les fans du jazz , vont , comme les années précedentes , se bousculer pour avoir ce ticket magique

 

leur permettant de rentrer a l'intérieur de ce mythique théâtre régional de Constantine .

 

Pour cette édition , l'esprit est Manouche , il est vagabond , troubadour , créateur et poétique , comme

 

partout dans le monde on célèbre  içi le centenaire de l'inégalable Django Reinhardt  , ce musicien 

 

de génie , d'origine tsigane , autodidacte et virtuose de la guitare , il a grandement innové et apporté

 

un plus a cette musique libre et créative ...Nuages est une de ses compositions célèbres...toujours

 

a savourer avec plaisir ....

 

Zoheir Bouzid est le commissaire de ce festival , il est tout fier de dire que parmis les invités de cette

 

édition , il existe de grands noms tels que Macéo Parker l'américain , l'Orchestre National de Barbes

 

(O.N.B. ) pour la première fois en Algérie , l'immense Subramanam l'indien , le virtuose du violon ,

 

ou le grand bassiste Alain Caron , et les guitaristes Philip catherine et nguyên lê ... une palette qui fait

 

saliver plus d'un,  surtout ceux qui ne peuvent pas se déplacer a Constantine pour diverses raisons ... 

 

 Le billet d'entrée est a 400 da , donc accessible pour beaucoup de fan , connaissant la valeur

 

des invités , donc  de ces concerts exceptionnels , seulement le hic est dans l'etroitesse des lieux ,

 

le théâtre régional de Constantine ne peut contenir que 450 places , bel édifice certes mais exigu . même

 

trop petit pour les centaines et centaines d'amateurs de jazz de Cirta mais également des autres villes

 

algériènnes .

 

Chaque année la même intérrogation est sur toutes les lèvres , c'est pour quand une salle digne

 

de la ville des ponts et de ce festival international ? bonne semaine , ça promet !!!!!

 

 

Repost 0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 22:56

Rachid Boudjedra était l'hote  de la ville des ponts ce samedi 24 avril pour une vente dédicace de son dernier

livre , les figuiers de barbarie , l'initiative revient au dynamique  gérant  de la librairie Media plus , un espace qui

se raréfie au profit de ces gargotes et autres chawarmas ...dans la ville appelée ville de la science 

et du savoir . Et  c'est dans cet espace convivial que Rachid Boudjedra toujours grave avec des pointes

d'humour repondra longuement aux questions des journalistes , et dédicacera ensuite son livre , les figuiers

de barbarie a un public venu nombreux découvrir ce nouvel cru du grand romancier qui renoue avec ses

thêmes de prédilèction a savoir le colonialisme , la guerre de libération nationale , les convulsions

et les traumatismes de l'Algérie moderne , des thêmes , avec l'amour et la passion, qui ont toujours irrigué

son oeuvre depuis plusieurs decennies .

Tout y est  dans ce roman qui se lit d'un trait et qui nous laisse pas quitter l'histoire qui ressemble a s'y

méprendre a la vraie vie de l'auteur !!!!

Le livre est paru d'abord en France chez Grasset et juste aprés chez l'editeur algérien barzakh au prix

de 600 D.A. Comme lui le héros du livre est né en 1941 et comme lui , il effectue assez régulièrement

des voyages d'Alger vers Constantine , alors lui le natif de Ainbeida dans la wilaya d'Oumelbouaghi  quels

sont ses rapports avec la ville qui a inspiré d'autres romanciers et pas des moindres comme Tahar Ouettar 

ou Kateb Yacine ? pour l'auteur du celèbre  " escargot entété " Constantine est un site magnifique ,

et presque unique dans son genre , c'est une grande ville , ses souvenirs remontent a son enfance quand

il y venait  pour voir la famille ou faire des courses , il n-y-a que 80 km dit-il de Ainbeida...

Rachid Boudjedra ne cache pas son admiration pour certains de ses confrères comme Salsal , même

s'il ne partage pas leur vision des choses , par contre il ne cache pas , non plus  , sa mésetime pour d'autres

comme Yasmina Khadra ...

Le vol Alger-Constantine durant lequel les deux personnages du roman , Rachid et Omar se livrent

a décortiquer des relations et des évenements dont certains remontent a quelques décennies , serait-il

cette muse généreuse d'oeuvres aussi profondes et belles que ces figuiers de barbarie ? si c'est le cas

alors n'hésitez pas Mr Boudjedra et balladez vous entre ces deux grandes et mystérieuses villes , parceque

vous avez raison de dire qu'elles sont magnifques  et cet avis la , aussi subjectif qu'il soit , est le mien

également . Enfin c'est  une joie que  de vous lire , alors continuez a nous gâter avec ces moments

d'emotion et de plaisir .

Repost 0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 23:26

C'est une des plus importantes et sensibles opéations de relogement qu'a connu Constantine , 690 familles

 

de l'avenue Roumanie ,ou djnan echina , même s'il n'existe plus d'orangers , vont quitter ce quartier demain

 

dimanche 11 avril pour être au niveau de la nouvelle ville Ali Mendjli , une opération qui se déroule dans

 

une ambiance de protestation et de grande tension .

 

Depuis mercredi 7 avril , des heurts se sont produits entre des agents de l'A.P.C. venus remettre

 

les convocations pour le tirage au sort qui fixera les bénéficiaires ( concernant le batiment et l'etage )

 

et les non bénéficiaires habitant ce quartier et qui se disent lésés .

 

Certains résidants de l'avenue Roumanie affirment que ces convocations ont été remis presque

 

en catimini de peur d'atténuer davantage la colère des habitants .

 

Le lendemain , le jeudi , la route était bloquée , des pneus brulés et de la fumée visible de trés loin ,

 

et les forces de police presentes en nombre impressionnants...

 

Ce qui devait arriver arriva , excédés de part et d'autres , 14 personnes ont été arrétées pour

 

attroupement non autorisé .

 

C'est presque le même scénario que lors du dernier relogement de cette même avenue Roumanie

 

devenue celèbre , ou 27 familles ont été relogées et cinq entrprises dédommagées des préjudice subis ,

 

durant cette opération , plusieurs bléssés ( dont le chef de cabinet du wali de Constantine ) et pas mal

 

d'arrestations ...

 

Auparavant également , lors du relogement des habitant du quartier mythique Bardo , les habitants

 

avaient investi la rue en criant a l'injustice ...

 

Il faut dire que débarrasser la ville des bidonvilles et de l'habitat précaire n'est pas chose aisée

 

et suscite , même menée avec rigueur et justice , des protestations , il faut dire aussi qu'a chaque

 

annonce de démolition d'un bidonville ou d'un marché sauvage , le nombre des occupants

 

augmente sensiblement , des intrus s'installent voulant profiter de l'aubaine et gagner , qui , un logement

 

qui , un magasin...certains ont compris que si on n' habite pas dans un bidonville , ou un appartement

 

vraiment vétuste ou menace ruine , si on n'est pas dans une zone voulu par les autorités de la wilaya

 

pour certains grands projets , on n'a pas beaucoup d'espoir d'avoir un logement , surtout si on a

 

un salaire modeste ...d'ou ce trafic énorme se passant dans ces zones de presque non droit ...

 

Comment maîtriser alors ces proliférations et comment arreter l'expansion de ces bidonvilles ?

 

Comment gérer cette question épineuse du logement en toute transparence et justice ?

 

C'est la toute la quation posée aujourd'hui aprés tant d'accrochages qui ont marqué toutes

 

les opérations de relogement dans la ville des ponts ...demain sera un autre jour ...

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by thanina - dans Actualités
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:34
Constantine a accueilli durant trois jours tout ce que compte le pays comme spécialistes et chercheurs

en matière de cancer , de l'etranger beaucoup d'invités de marque venus des quatre coins du globe .

La rencontre s'appelle les journées du cancer et les travaux se sont déroulés a l'auditaurium de l'université

Mentouri de la ville . L'objectif était de faire le point sur l'etat d'avancement de la recherche et des connaissances

dans le monde et les défis qu'impose cette maladie a ces même spécialistes .

C'est le ministre de la santé et de la population qui a ouvert les travaux , par un discours ou il a tracé

les grandes etapes parcourues par le pays depuis son accession a l'indépendance en 1962 .

Son intervention a axé sur la politique du gouvernement en matière de lutte contre cette maladie ravageuse .

Il donne ainsi quelques chiffres comme ceux relatifs aux centres anti cancer qui vont être 15 au total

a l'horizon 2015 , 8 sont déja lancés selon lui .

Par ailleurs il avance le chiffre de 35000 cas de cancer contracté chaque année , chiffre qui n'a pas l'adhesion

de tout les spécialistes présents a ce congrés comme le professeur Djillali Elouaffi  qui soutient qu' au mimimum

il y'auraient quelque 150 000 nouveaux cas  par an !!! on est trés loin des chiffres officièls , le Pr Elouaffi est

le doyen des encologues algériens , il précise que les études faites par le ministère remontent a 2004 ,

et que si la France enregistre quelque 300 000 nouveaux cas par an , l'Algérie ne peut pas rester a 35000 cas ,

La socièté algériènne a  changé , et partage beaucoup de facteurs de risque avec les pays

occidentaux , tabac , alcool , sédentarité , stress , et régime alimentaire déséquilibré ....

Enfin il faut dire que les cancéreux souffrent le martyre en l'absence de structures d'accueil convenables

et un personnel médical démotivé et dépassé par un nombre de plus en plus grndissant et un matérièl

trés en deça des besoins réels .
Repost 0
Published by thanina - dans Actualités
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 23:26
Un grand chanteur et un immense artiste nous a quittés en laissant derrière lui , de nombreuses chansons

témoins de cette vie pleine de générosité et de création .

Son engagement , humanisme et sensibilté ont élargi son  " fan club " , puisque , on l'appreciait en dehors

des cercles restreints des militants des partis socialistes ,  communistes et autres mouvement de gauche .

Jean Ferat est cet artiste connu pour son soutien au parti communiste français , mais qui n'avait pas

hésité a le critiquer dans sa célèbre chanson " le bilan " allusion a Georges Marchais pour son 

" bilan globalement positif des pays de l'est " , il ne s'est pas tu , non plus , suite a l'invasion

de Prague par l'armée russe ...

Il est resté cet artisan de l'art , intransigeant vis a vis du texte , et des paroles , fidèle  aux principes

de droiture , de solidarité et d'amour  , il fait partie de cette lignée qui a donné  Brassens Ferré  

Brel et autres grands poetes et chanteurs qui ont marqué en lettres d'or les pages

de la  chanson francaise . Ton hymne a la  " montagne " est inégalable , il nous parle de simplicité

et de nature bref , de l'Homme ...merci l'artiste , tu resteras dans nos coeurs ...

Repost 0
Published by thanina - dans Actualités
commenter cet article